Européennes : dernier sondage.

explosion

C’est joli, non ?



Accalmie provisoire.

allumette

Tu penses avoir gagné, et pourtant tu n’es pas serein. Tic-tac,tic-tac. D’ailleurs quand tu lis les rapports de ta police tu tentes de te persuader que tes agents de renseignement essayent de justifier leurs appointements. Tic-tac, tic-tac. Mais en vérité, il suffirait d’un allumette, d’une étincelle, d’un court-circuit pour que l’incendie ne reprenne de plus belle, car rien n’est résolu. Tic-tac, tic-tac. Et il va reprendre. Tic-tac, tic-tac.  D’ailleurs, Dimanche, on vote. Tic-tac, tic-tac.

NB : On n’a pas oublié la promesse de notre article concernant l’implosion des restes de la gauche sur des bases ethniques, et là, comme nos lecteurs assidus le savent, il n’y aura pas de langue de bois, tout ce que vous vouliez dire et que vous n’osiez pas énoncer, vous le trouverez. Tic-tac, tic-tac.



Un nouveau Pearl Harbor ?

111207_bf2n3_cbmlm-pearl-harbor_sn635

Quand tu as des griefs à l’égard du Japon, tu empêches son accès aux matières premières et aux marchés, et tu provoques Pearl Harbor. Quand tu sens que tu commences à perdre ton hégémonie, que ta balance commerciale est très déficitaire avec un pays communiste qui tire l’économie mondiale, tu restreins son accès à tes technologies qu’il utilise pour fabriquer des produits qui te concurrence et éventuellement pour t’espionner. Et tu obtiens quoi : un chantage au financement de ton déficit budgétaire, un chantage à l’approvisionnement aux terres rares  un nouveau Pearl Harbor, un ralentissement du commerce mondial ou une négociation réussie ? A suivre…



Les restes de la Gauche française en voie d’implosion sur des bases ethniques.

blanc et noir

En France, la course au précipice continue. C’est à venir dans un prochain article : comment les petits calculs des petits politiciens dans la gestion de la crise économique ont préparé les futurs génocides. Nique ta mère con en rade résume à lui seul la réalité à venir. 



La chute de l’empire romain d’après Gibbon.

vérité

L’ historien anglais, dit à ce sujet :

« Les trente-cinq tribus du peuple romain, composées de guerriers, de magistrats et de législateurs, avaient entièrement disparu dans la masse commune du genre humain : elles étaient confondues avec des millions d habitants des provinces, et qui avaient reçu le nom de Romains, sans adopter le génie de cette nation si célèbre. La liberté n’était plus le partage que de ces troupes mercenaires, levées parmi les sujets et les barbares des frontières, qui souvent abusaient de leur indépendance. Leurs choix tumultuaires avaient élevé sur le trône de Rome un Syrien, un Goth, un Arabe, et les avaient investis du pouvoir de gouverner despotiquement les conquêtes et la patrie  ».

« Une longue suite d’oppressions avait épuisé et découragé l’industrie du peuple. La discipline militaire, qui seule, après l’extinction de toute autre vertu, aurait été capable de soutenir l’état, était corrompue par l’ambition, ou relâchée par la faiblesse des empereurs. La force des frontières, qui avait toujours consisté dans les armes plutôt que dans les fortifications, se minait insensiblement, et les plus belles provinces de l’empire étaient exposées aux ravages, et allaient bientôt devenir la proie des Barbares, qui ne tardèrent pas à s’apercevoir de la décadence de la grandeur romaine » 



Kotarac : quand un LFI passe au RN.

afd

Le 18/03/2019 on écrivait : la petite bourgeoisie blanche, une part de marché à prendre

Victime désignée de la régulation de la crise économique, la petite bourgeoisie blanche constitue l’enjeu politique des mois, des années à venir. Cette réalité ethnique est la conséquence des choix d’une classe politique qui, sans exception aucune, a joué la tribalité au détriment de la citoyenneté, et cela pour de médiocres intérêts électoralistes. C’est pourquoi traiter le saccage du Fouquet’s comme la conséquence de la délinquance de bandes violentes, est d’une bêtise crasse. Il s’agit en fait de la montée en haine de la couche la plus défavorisée de la petite bourgeoisie. Mais le reste des petits bourgeois va suivre. Les beaux esprits vont dire qu’il s’agit pour l’instant d’une coalition impossible d’extrémistes de gauche et un peu de droite, et qu’ils n’hésiteront pas à s’entre tuer à un moment ou à un autre, et que l’on peut continuer à prendre un week-end de ski et à draguer en boite de nuit avant de la chute de Constantinople. Lourde erreur, le brun et le rouge sont maritalement compatibles. La théorie du genre s’applique aussi en politique. Quand la crise systémique va ruiner ceux qui n’auront pas su se protéger. Quand les attentats sanguinaires qui seront ceux de guerriers psychopathes, et non de peintres en bâtiment vont se multiplier, à ton avis de quel coté va pencher le glaive de l’histoire ? Et gros malin, tu pourras toujours interdire de manifester sur les Champs-Elysées, ta police sera tellement débordée qu’il faudra sortir les chars Leclerc, du moins ceux qui ne seront pas en panne. Ce n’est pas l’évolution du climat que nous reprocherons les générations futures, c’est d’avoir été aussi nul, c’est d’avoir transformé l’Europe en champ de bataille au profit des intérêts américains et chinois. Poutine au secours.

 

le 29/08/2018 on écrivait l »Europe avance vers son destin :

On confirme. Le brun et le rouge se mélangent, et il se chante à Berlin depuis plusieurs années : « reconstruire le mur, trois fois plus haut, trois fois plus large ».

Bravo encore à  l’eurocratie. Encore un verre Jean-Claude ?

Le 03/02/2015 on écrivait Rouge-brun, une alliance étonnante, vraiment ?

Voir en Grèce la gauche radicale gouverner avec des nationalistes grecs est-ce étonnant ? Voir le gouvernement grec commencer à menacer de ne pas voter les sanctions de l’eurocratie contre Poutine, qui n’hésite pas à s’engager dans l’affrontement, poussé par des généraux russes qui veulent une revanche sur la guerre contre l’occident qu’ils ont perdue sans combattre dans les années 90, et qui n’hésitent plus à envisager des frappes nucléaires préventives, si l’Ukraine intégrait l’O.T.A.N, est ce étonnant ? Voir en France le FN se réjouir de la victoire de Syriza en Grèce, est ce étonnant ? Quand la politique de l’eurocratie joue contre les peuples, quand la politique économique de l’eurocratie frappe indifféremment les classes populaires et les classes moyennes, cela n’a rien d’étonnant. L’histoire a déjà joué ce scénario avant la seconde guerre mondiale. Nous avons annoncé sa réédition sur ce blog il y a plusieurs années, et cela prend forme, on dirait…

Bref, si vous êtes surpris, et surtout que vous n’avez pas encore compris, on ne peut plus rien pour vous… 

 

 

 



Bientôt les élections européennes…

guerre de tente ans de-plundering-van-wommelgem-un-tableau-de-sebastiaan-vrancx-qui-illustre-les-massacres-de-la-guerre-de-trente-ans-dusseldorf-museum-kunstpalast-1550343663

L’Europe avance vers son destin, et la France vers son gouffre. Les réponses totalement inadaptées à la crise de surproduction, qui reviennent à avoir tenté d’éradiquer la grippe à l’aide de la peste, commencent à produire les stigmates annonciateurs du drame à venir. Bien entendu les élections européennes ne vont rien changer. On va assister à une coalition des arrivistes de la pensée unique contre la poussée de colère des peuples. Cela va encore davantage discréditer la démocratie et favoriser l’aventure. Jamais situation en temps de paix ne fut plus mauvaise : ce qu’ils appellent le chômage structurel, c’est en France deux millions de RMIstes et cinq millions de chômeurs, et la paupérisation des classes dites moyennes va encore s’aggraver. Rien n’est vraiment résolu, pas davantage pour le chômage que pour l’endettement, et seuls des esprits dégénérés, comme les derniers despotes des empires décadents, ne voient pas la crise civilisationnelle majeure qui se profile à l’horizon. En vérité ils s’en foutent, leur seule préoccupation étant leur jouissance narcissique immédiate, et ils joueront de la harpe devant Rome qui brûle, trouvant magnifiques les flammes qui ravageront la civilisation des lumières, encore plus belles que celles qui ont ravagé Notre-Dame, ce sombre présage d’un noir destin.     



Merci.

Merci aux 304 visiteurs du 14/05/2019 du blog, qui viennent s’ajouter aux 356886 précédents. Bien sûr, le Rap et le football font mieux que nous, mais sur un sujet comme la crise économique, c’est un joli succès d’estime. Votre commentaire le plus fréquent c’est : on est totalement d’accord avec vous, mais ne rendez pas public ce commentaire j’ai une femme et des enfants. Cela interpelle : dans quel pays sommes nous exactement pour que la seule opinion qui soit risquée ce soit la vérité ? Faut-il comprendre que la Stasi a migré en France, ou bien encore que les réseaux occultes pratiquent une forme de terrorisme intellectuel qui condamnerait d’avance tout dissident ? En est-on là vraiment dans notre beau pays ? Ce ne serait pas uniquement la Nation qui serait en danger, mais aussi la démocratie, ce qui n’est finalement pas si étonnant que cela, car quand la Nation disparaît, que reste t-il aux démocrates ?



Élections européennes : ouille !

B26C48EE-9640-4613-B3C6-2867780DA03D

 

ça va être le grand défouloir. Les gilets jaunes vont arrêter de casser les vitrines pour casser les urnes, et partout en Eurocratie ça sera comme cela. Les poooooopulistes vont peter les objectifs de vente, mais pas de panique, en eurocratie pour continuer à écraser les sans dents, les gens qui ne sont rien, et les analphabètes, bonnet-blanc et blanc bonnet vont se regrouper pour constituer une majorité de gens biens. (De gens biens comme il faut,  évidemment, pas des gens de bien, ne pas confondre). Enfin ils se regrouperont quand ils pourront, parce que en France, bonnet blanc après avoir quitté Solferino pour Ivry, pourrait bien quitter Ivry pour Tulle, une bête histoire de gros sous après branlée électorale. Finalement pas de crac boursier majeur à prévoir, racheter sur le concours de bites entre Donald et la Chine concernant le commerce mondial, quand tout le monde se sera calmé, pourrait être une bonne option. A moins que les marchés ne réalisent qu’à terme, et comme nous le disons depuis plusieurs années, eurocrates et eurocratie vont passer par dessus bord. Ce n’est pas que cela nous fasses de la peine, mais dans le jeu de cons « votez pour moi ou pour le chaos», on le donne le chaos gagnant à moyen terme.



Quand l’industrie française se vendait dans le monde entier.

11291130

C’était ça le Colbertisme : tes marchés publics permettaient de concevoir, de fabriquer, de vendre des produits industriels que tu exportais ensuite dans le monde entier. Ce n’est pas l’E.N.A qu’il faut condamner, ce sont les traîtres à leur pays qui après avoir bénéficié des études très supérieures gratuites aux frais des contribuables, ont vendu la maison France à des intérêts étrangers. On commence quand ? 



12345...169

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation