L’ordre règne toujours…

031

26 Avril 2019, tic tac, tic tac…

Le capitalisme français va t-il surmonter ses contradictions ?

- Territoires perdus de la République, (de plus en plus nombreux).

- Zones périurbaines ravagées par la crise économique. 5 ou 6 millions de chômeurs réels.

- Une industrie exsangue.

- Une agriculture en faillite, des sols cramés, des eaux dangereuses, des petits agriculteurs en désespérance.

- Une école sinistre dans ses résultats.  

- Haines de plus en plus haineuses.

- Désocialisation généralisée : corruption massive, grivèleries et escroqueries systématiques, carriérisme sans limite,  pourriture grandissante. 

- Bientôt le Sri Lanka sanglant chez nous.

- Des forces de l’ordre et une armée qui doutent, écœurées, essorées, esseulées.

Tic tac, tic tac.

En fait merci, pour toute cette merde que vous nous laissez, pour cette nuit qui va tomber sur nous.



blablablabla

65377577

Ou comment tu réclamais une augmentation de tes revenus et tu vas te retrouver avec une augmentation de ton temps de travail, (si tu en as encore un et si tu le gardes), ou comment tu réclamais une baisse du prix de l’essence et que les prix battent tous les records, ou comment la cause de tes maux c’est le mondialisme et que le rouleau compresseur va continuer à t’écraser, ou comment il se prend pour Néron et qu’il risque de se retrouver accroché à un croc de boucher, ou comment la crise n’est pas finie, mais qu’elle commence.  



Gilets jaunes, les propositions de ce soir 29/04/2019 on les connait.

doigt d'honneur 2Depuis le /09/2012 on les connait, car il s’agit des mêmes qui gouvernent, seul l’emballage a changé, et  on écrivait donc en 2012: Crise économique : dix propositions pour l’aggraver. Aujourd’hui on l’appellerait, « salops de pauvres tu vas travailler plus pour gagner moins. » Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’histoire ne nous a pas donné tort.

 

Proposition 1 : renforcer les politiques économiques libérales actuelles avec distribution de monnaie de singe à gogo dans les moments critiques. Cela ne permet pas le redémarrage de l’investissement, mais stimule la spéculation.

Proposition 2 : Faire mieux que la règle d’or, en ayant des budgets en excédent, de façon à accélérer le diviseur qui entretient la récession.

Proposition 3 : augmenter la T.V.A à 25% pour ralentir davantage la consommation.

Proposition 4 : supprimer le S.M.I.C pour permettre une diminution encore plus importante des salaires, et définitivement écrouler la demande.

Proposition 5 : privatiser les entreprises publiques, à commencer par E.D.F, il n’y a pas de raison que seuls les Japonais connaissent un Fukushima.

Proposition 6 : supprimer les gouvernements nationaux dans la zone Euro et les remplacer par un gouvernement européen en nommant :

-        Mario 1 ministre de la fausse monnaie

-        Mario 2 ministre des plans d’austérité ;

-        Angela ministre du sabotage productif, avec zone de compétence comportant toute la zone euro, à l’exception de l’Allemagne.

Proposition 7 : adopter la même protection sociale qu’aux Etats Unis pour être sur que tous ces salops de pauvres soient vraiment pauvres.

Proposition 8 : Equiper la police française de Dacia plutôt que de Peugeot, pour faire des économies, et être bien certain qu’Aulnay va fermer.

Proposition 9 : Baisser tous les traitements des fonctionnaires de 30%, pour faire mieux que Laval en 1934.

Proposition 10 : Supprimer le code du travail et donner à chaque salarié un statut d’entrepreneur individuel, ce qui permet de résoudre le problème de l’indemnisation du chômage. Tu travailles, tu gagnes (chichement), tu chômes, tu crèves.

Remarque pour les eurocrates : même si vous bavez d’impatience d’appliquer ce programme, on n’est pas obligé de tout faire en une seule fois. Dépensons d’abord des millions en communication avec le budget européen pour expliquer aux masses arriérées la nécessité de faire des efforts. Si les gueux résistent employer les grands moyens : tirer dans le tas comme en Espagne et faites venir les anciens gauchistes à la télévision pour expliquer à tous ces crétins pourquoi ils doivent en suer. Suggestion d’anciens gauchistes passés au caviar pour faire de la pédagogie sur TF1: Cohn-Bendit, Cambadélis.

 

Et puis après, quand on aura connu une bonne et grande dépression, quelques guerres civiles et une seconde guerre mondiale, enfin on pourra  passer à autre chose.



Cui-cui

Grue cendrée Grus grus Common CraneNan mais attends, tu peux pas faire une carrière politique en étant aux extrêmes. Faut pas être con non plus. Une vraie connerie on te dit. L’argent n’a pas d’odeur ni même de conviction. C’est peut-être aussi cela la crise totale.



Un pays crétin ?

lapin crétinInviter les forces de l’ordre à se suicider après les avoir applaudies à l’époque de Bataclan, pour allumer des bougies au prochain attentat sanglant qui va venir. Augmenter la durée du travail dans un pays où 5 millions de personnes sont privées d’un temps plein. Porter un gilet jaune en avouant avoir voté Macron. Bref, il parait que le QI des Français a baissé. Aussi, si la crise s’arrête, promis on ferme. Mais on est serein.



Les défaites de la pensée unique : le pétrole, le climat.

schisteLe 08/04/2012 on écrivait:

Pétrole : l’épuisement des réserves, un mythe malthusien.   Une petite mise à jour s’impose.

 

Et un mythe qui ne date pas d’aujourd’hui. Ainsi en 1973, lors de la première crise pétrolière des économistes très compétents, qui formèrent le club de Rome, annonçaient déjà qu’il allait falloir se serrer la ceinture. Entre temps on a juste découvert les gisements du Mexique, d’Indonésie, et de la mer du Nord, pour ne prendre que ceux là.

Mais surtout dans la majorité des puits épuisés, il reste plus de pétrole que l’on en a extrait, soit environ 250 milliards de tonnes de pétrole.

En effet jusqu’à une période très récente on ne récupérait que 25% du pétrole initialement en place. Un bel exemple de développement durable, d’efficacité technique, de rentabilité économique…

En fait d’exploitation, on se contente de forer des puits, et de laisser le pétrole jaillir sous la pression des gaz qui se trouvent dans le gisement. Ainsi on récupère environ 10% des réserves. Puis par injection d’eau dans le puits on maintient une surpression qui permet de récupérer 10% supplémentaires. Et enfin par pompage on récupère 10 autres %.

Des méthodes récentes, thermiques et d’injection d’eau permettent d’améliorer les rendements. Mais globalement quand on a fermé un puits, surtout ceux qui sont anciens, il reste plus de pétrole en dessous que ce que l’on a extrait. Quand on sait que pour les mines de charbon le gaspillage est encore plus grand…

 

Bref, si on cherche des idées pour relancer la croissance économique… Il parait qu’il faudrait aussi 300 milliards d’investissements pour éviter que nos réseaux de communication saturent…

Keynésien et colbertiste, vous disiez ?

La mise à jour : L’Agence Internationale de l’Energie nous a donné raison, ainsi en 2024 les Etats-Unis atteindront une production de 19,6 millions de barils par jour contre 15,5 millions en 2018. Leurs exportations dépasseront celles de la Russie et seront du même niveau que celles de l’Arabie Saoudite. Cela répondra largement à l’augmentation de la demande mondiale. C’est la production du pétrole schiste qui permettra ce bond. Ce dernier est le fruit du progrès technique grâce à la technique du forage horizontal, et à l’amélioration de la fracturation hydraulique. Cette avancée a par ailleurs permis de réduire considérablement les coûts de production et de résister à la baisse du prix de pétrole, au grand dam des monarchies pétrolières. L’impact climatique ? A supposer qu’il existe, rappelons que scientifiques étaient assez unanimes dans les années 70 pour annoncer une nouvelle ère glaciaire. Plusieurs rapports américains, dont certains sont toujours classés secret défense, annonçaient ce cataclysme à venir, avec des migrations incontrôlables liées à des famines consécutives au refroidissement.  La pollution a peut-être sauvée l’humanité, n’en déplaise aux castrateurs malthusiens, farouchement opposés au progrès humain, farouchement pessimiste concernant le génie de l’humanité.   



Combien de temps pensez vous pouvoir encore tenir ? 20 Avril 2019

On posait cette question le 13 Janvier. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts. La répression s’est renforcée au point de demander aux médecins de participer de façon systématique au fichage des blessés des manifestations. S’ajoute la fable de l’incendie accidentel de Notre Dame, un accident parmi les centaines de sacrilèges volontaires contre les églises de France. Le pays s’enfonce. La drame se rapproche. 

 Combien de temps pensez vous pouvoir tenir encore ? 13 janvier

CLASSÉ SOUS NON CLASSÉ PAR ALEXISDESCHAMPS |

043044

Combien de temps pensez vous pouvoir tenir encore avec des commerces et des banques barricadés, dans cette ambiance de guerre civile, avec un ratio d’un policier pour deux ou trois manifestants ? Surtout combien de temps pensez vous pouvoir tenir encore, quand fin Janvier les contribuables vont découvrir le vrai visage du prélèvement à la source : une avance de trésorerie de plusieurs milliards d’Euros au détriment de nombreux imposables, ceux qui n’étaient pas mensualisés, ceux qui allégeaient la facture grâce aux défiscalisations qui ne se retrouveront pas toutes dans le chèque de Janvier ? Appelons un chat un chat : moins d’un ménage sur deux paye l’impôt sur le revenu, quelle est la proportion chez les gilets jaunes ? Elle est beaucoup plus importante. Et surtout la question qui dérange c’est : pour qui ils ne veulent plus payer d’impôts ? Hein pour qui, vraiment, a votre avis, nous posons la question à tous ces hypocrites qui ont bien compris, mais qui font comme si ils ne savaient pas ?

Le brun cette couleur tendance que l’on disait, et qui va si bien aux classes moyennes victimes des crises de surproduction. Il y a longtemps que l’on a annoncé ce basculement consécutif aux tentatives de régulation de la crise par les politiques économiques de l’offre. Regarde la nuit qui tombe sur l’Europe : on l’a dit, il y aura un moment où la pensée unique regrettera les poooopulistes qui eux, jouent encore la règle des institutions démocratiques. Mais la pensée unique est en train de ressusciter la bête sombre, on sent son souffle roque sur les nuques fragiles des incrédules, des naïfs, de ceux qui pensaient encore en avril 1940 que l’on trouverait bien encore un arrangement, une compromission. Est-il encore temps de faire marche arrière ? Probablement non, car il faudrait une résilience des démocraties européennes incroyable, improbable, tellement elles sont devenues vermoulues, corrompues, qu’elles puent l’odeur de merde des écuries d’Augias . Et cette fois ci, comme toujours, il suffira d’une nouvelle et ultime crise financière majeure pour provoquer un Mad max généralisé. Bravo pour ce résultat à tous les profiteurs, les parasites sociaux, les jouisseurs sinistres, qui vont nous renvoyer aux heures sombres de l’histoire. Un détail, comme disait l’autre.



L’as de la communication.

EscamoteurOu comment continuer le programme de dissolution de la France dans la mondialisation en surfant sur l’actualité. C’est du grand art : d’abord tu pleures sur Notre-Dame en expliquant que c’est un symbole de la culture française, un bien commun de la nation, après avoir expliqué il y a quelques mois qu’il n’y a pas de culture française, voire que la France, cela n’existe pas, que quand cela existe, c’est juste pour les manifestations sportives ou la repentance permanente.  Ensuite tu fais semblant de lâcher un peu sur les retraites et l’impôt sur le revenu. Mais là où cela devient du grand art, c’est que sous le prétexte de ces miettes accordées tu continues de dérouler ton programme mine de rien : allongement annoncé de la durée du travail, destruction de la fonction publique dont la conclusion logique est la disparition de l’E.N.A qui forme les hauts fonctionnaires. Bonne mesure démagogique, qui flatte l’aigreur, et qui annonce la disparition du statut de fonctionnaire. Tout cela serait très bien, si cela n’allait pas aggraver la crise de surproduction, avec comme seul chemin choisi, une création monétaire irresponsable par les banques centrales pour tenter de maintenir la croissance économique. Il n’y a donc rien de nouveau sous le soleil, le soldat France ne sera pas sauvé, il y a juste de l’argent à faire avec le dépeçage de son cadavre, par exemple avec la privatisation d’A.D.P. 



Notre Dame de Paris en feu.

Premier présage

 

erreur patrouille de france

 

Deuxième présage

notre dame

 

 

 



BREXIT : the End ?

brexitOn dirait avoir eu un peu raison car :

le 30/06/2016 on écrivait : Brexit marche arrière toute :

 

Boris se dégonfle, il ne sera pas le premier ministre ultra libéral du BREXIT.

 

Plusieurs hypothèses sont possibles :

  • ils sont venus chez lui avec des valises de billets, (en Euros car la Livre se casse trop la gueule).
  • ils sont venus chez lui avec des kalachnikov, en lui disant que la presse aux ordres raconterait qu’il s’agissait d’une attaque terroriste.
  • Ils ont fait les deux, en lui disant que si il ne prenait pas les valises de billets, c’était le cimetière.
  • Boris a réalisé que la majorité de ceux qui avaient voté pour le Brexit étaient de gauche, et ça c’est comme les cuisses de grenouilles, pour Boris c’est insupportable.  

Bref, quelque soit l’explication, ça va finir par se voir que l’eurocratie s’assoit sur les référendums.

Et le 21/06/2016 : Brexit comme prévu…

…Il ne se fera pas. Et cela pour plusieurs raisons. D’abord les partisans du Brexit représentent des intérêts contradictoires. Qui y a t-il de commun entre les ultras libéraux, qui sont convaincus que l’avenir est en Asie, et surement pas dans l’Europe décadente,  les victimes de cet ultra libéralisme qui tentent de résister comme ils peuvent, et les ultras nationalistes ? D’autre part, le pouvoir immense des forces de la mondialisation, apatrides par nature, rend caduque l’idée de nation. Du moins en Europe, où les mafias mondialisées dirigent tout, la corruption est généralisée, où l’école de Chicago a atteint son rêve : un monde d’agioteurs et de trafiquants, optimisant tout en fonction de critères totalement matérialistes, où même les relations humaines et la copulation sont soumises aux lois du marché. Il faudrait un miracle pour que les électeurs anglais résistent au déferlement de propagande contre le Brexit.

C’est justement après le référendum  que l’histoire va se venger en Europe. D’abord les délires idéologiques de l’Ecole de Chicago nous conduisent droit à la pire des catastrophes économiques, et ceux qui dirigent ce monde et se croient à l’abri se trompent lourdement, rien n’est écrit, et surtout pas le monde ubérisé qu’ils espèrent. Car cela commence à puer la guerre civile un peu partout en Europe. Les nations se délitent, les tribus se reforment, et cela sur des bases ethniques. Et la petite bourgeoisie, prochaine victime de la mondialisation, commence à s’agiter et à fournir ses habituels bataillons des guerres civiles, en attendant de fournir les bourreaux, les Fouquier-Tinvile, les Pol pot, et tous ceux qui bavent d’impatience d’accéder enfin au pouvoir quitte à organiser des boucheries massives . La violence est partout, et chacun sait qu’il finira bien par en découdre : « Magnanville : les fractures françaises au grand jour » titre un quotidien de la pensée unique. Il est temps de s’en rendre compte, malheureusement c’est déjà trop tard.

En attendant Rome s’est donné un nouveau maire. C’est une femme, elle est jeune, elle est belle. Et en plus elle se présente comme le chevalier blanc de la lutte contre la corruption. Le temps que cette dernière la rattrape, ne boudons pas ce plaisir, car elle fait mordre la poussière au social traître qui fait carrière en  gouvernant l’Italie, et elle fait transpirer les raclures de l’eurocratie.

Pour une fois que l’on encourageait les plus dingues des libéraux ! Décidément cette Europe, c’est de l’eau tiède des porteurs de valises. Qu’est ce qu’on s’emmerde, vivement la crise systémique. 

 



12

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation