Rien n’est résolu, l’article.

gl3

 

Rien n’est résolu car la mondialisation est en marche, et la dissolution de la nation bien avancée. C’est pourquoi en France, l’heure n’est plus aux populistes. Comme attendue, comme annoncée, l’heure est à la haine, aux mouvements ethniques avoués ou dissimulés, au putsch, à l’aventure. Et ce n’est pas le discours sur les inégalités, cette posture condescendante sur les « pôvres » qui flatte la médiocre envie, qui calmera le jeu. Ce serait plutôt le combat contre la prédation, à vrai dire contre l’exploitation, qui conviendrait vraiment. Combat contre la prédation des enfants dans les réseaux pédophiles, combat contre la prédation des enfants enlevés pour arracher leurs organes au profit de riches bénéficiaires, combat contre la prédation des enfants de plus en plus nombreux à travailler dans des ateliers clandestins en Europe. Combat contre la prédation des nouveaux négriers qui vident la population des pays pauvres pour casser les salaires dans les pays riches. (Toutes les formes d’exploitation étant possibles, de l’esclave détaché, pardon du travailleur détaché, au clandestin, qui ne l’est pas vraiment pour ceux qui bavent d’impatience de le mettre au travail, avec des interprétations personnelles de la fiscalité et du droit du travail.) Ils n’ont pas attendu ces employeurs véreux, pour ne jamais payer les heures supplémentaires, et pour faire payer aux autres le prix de leur management calamiteux.

La mondialisation ils l’aiment, même si elle transforme la France en lupanar pour bronze cul.

Gilet jaune, Gaulois réfractaire, de quoi te plains tu ?

Certes la mondialisation va te manger tout cru, tes enfants vont prendre l’ascenseur social en direction de la cave, mais avec ce qu’ils consomment en drogues légales et illégales, cela va se faire sans douleur. Les services publics de ton bled ont fermé, ferment, ou fermeront, et les agriculteurs continuent de se suicider en attendant pôle emploi et le RSA.

D’accord, mais tu as toujours le droit de t’endetter pour déménager. C’est comme cela que l’encours des crédits immobiliers en France a atteint les mille milliards d’euros, qu’il a doublé en quinze ans, et que 40% des crédits accordés en 2018 l’ont été pour des durées supérieures à 25 ans ! Et si on ajoute les crédits à la consommation aux crédits immobiliers, le tout est passé de 30% du PIB en 2000, à 60% aujourd’hui.

Gilet jaune tu n’as aucun programme, aucun parti, souvent même tu as voté pour ceux qui te tondent. Et il ne faut pas 50000 personnes pour marcher sur l’Élysée, mais deux millions.

L’église de ton village est en ruine, elle est remplacée par autre chose, et souvent pas rien. La grivèlerie, l’escroquerie, règnent en maître. Les bons sentiments dissimulent souvent les pires tartufes. C’est le cas avec le développement durable, du nom son ancien ministre au sept voitures, dont la carrière avait été lancée par un chimiste français.

On n’a jamais autant jeté pour reconstruite dix fois les habitations dont les nouvelles normes font la fortune des copains du bâtiment. Il n’y a jamais eu autant de saloperies inutiles dans les caddys des supermarchés, ta bagnole pollue, mais pas les paquebots de tourisme, ni les avions. Si tu as le sentiment d’être pris pour un con tu as raison.

Et il ne faut pas compter sur la pseudo élite des intellectuels français pour apporter des lumières. Ils sont trop occupés à jouir de leurs privilèges en ânonnant le contenu de leurs manuels écrits sous la troisième république. Parfois, un académicien est victime de l’antisémitisme des islamistes de France, et il est bien mal payé de son soutien aux islamistes antisémites de Yougoslavie. C’est dire la profondeur de la vision stratégique de sa pensée. On a les académiciens que l’on mérite. En attendant l’épuration ethnique continue en Seine Saint Denis et dans le Val de Marne, et la la seule proposition de ces intellectuels, c’est la partition du territoire national. Après tout, leurs livres ne se vendent pas dans les banlieues, mais plutôt rive « gôche » . Alors pourvu que l’on parvienne à préserver le musée tout ira bien. Il est vrai qu’ils ne peuvent pas être crédibles quand ils parlent de la nation, car ils exècrent le nationalisme. C’est ainsi que la xénophobie et le racisme transpirent dans tous leurs commentaires concernant la montée en puissance de l’empire du Milieu . Il faut dire qu’il s’agit d’un condensé de ce que déteste la pensée unique : communistes, nationalistes et jaunes, c’est beaucoup plus que ne peuvent supporter les pseudos intellectuels français.

Et ce n’est même pas la conséquence d’un positionnement idéologique, non c’est juste la frustration des décadents qui ne supportent pas la réussite d’un autre système de pensée que le leur. Ils détestent les GAFA et le pétrole de schiste américains, ils ne supportent pas le retour de la grande Russie, et ils n’ont en vérité rien à proposer, parce que leur pensée est devenue creuse.

Ainsi les valets des FMN et des banques peuvent être sereins en France, et ils affichent toujours une morgue sans égal. Une petite crise ethnique en 2005, une autre en 2018, finalement cela conforte l’idée de la nécessaire partition de la Nation. Mais attention quand même, il y a eu Napoléon III, ce supposé crétin, que la bourgeoisie française pensait mener par le bout du nez, cet Adolphe que le patronat allemand pensait pouvoir contenir, ces soviets que les militaristes allemands ont aidés financièrement, car ils croyaient pouvoir gagner la guerre ainsi.

Amis mondialistes, continuez donc d’avoir peur comme en Décembre 2018 et en Janvier 2019, car la crise systémique rode, l’affrontement ethnique peut tourner à la guerre civile, et votre police fatiguée, a eu beaucoup de mal à préserver les beaux quartiers.



Rien n’est résolu.

gilet jaune

C’est le prochain article à venir. On reprend notre souffle après de méchantes attaques virales, (on dérange ?!) et on publie. A suivre.



Vers le drame.

SANG

Parent un : libéralisme.

Parent deux : crise économique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Un repris de justice au Conseil constitutionnel !!!

joe daltoncondamné en 2014 à 14 mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité pour « prise illégale d’intérêt ». Alors là, c’est vraiment la fin. N’en jetez plus, pas besoin d’en dire davantage sur la crise économique, politique et sociale de ce pays. On savait que les Français étaient pris pour des cons, mais on n’avait pas encore l’info pour les magistrats.  



Alerte météo.

marianne qui pleureC’est un véritable déluge de propagande qui est en train de tomber pour tenter de reprendre le contrôle de la situation en France. Sur le traité d’Aix la Chapelle, le Brexit, la situation économique, les gilets jaunes, le monologue du petit Bonaparte, la pensée unique est en panique, et cela se voit par l »afflux de désinformations. Ils vont jusqu’à nier le contenu des textes qu’ils ont signés et que n’importe qui peut se procurer. Messieurs et Mesdames, troisième et quatrième sexe, et tous les genres de la pensée unique, s’il vous plait, reprenez vos nerfs. Après nous avoir enfoncé dans la crise économique, puis politique, vous êtes en train de discréditer la démocratie. Vous avez la trouille et cela se voit. Votre propagande n’en est plus une, mais une logorrhée misérable. Les réseaux sociaux témoignent d’un déchaînement d’appels à l’insurrection violente qui se nourrissent de cette propagande maladroite, et de la jouissance de votre évidente panique. Pas encore redescendus de votre morgue, vous pensez que finalement vous allez reprendre le dessus. On nage pourtant en plein délire, et la victoire de l’Eurocratie n’est pas encore acquise.

Par exemple : le TGV chinois a réussi une percée historique grâce aux recettes du TGV français. A savoir, une entreprise publique bénéficiant d’un marché intérieur protégé et bénéficiant des commandes d’une autre entreprise publique. Ce modèle a été cassé pour permettre la concurrence dans le transport ferroviaire et l’industrie du transport ferroviaire. Et on entend aujourd’hui ceux qui ont bradé les intérêts de la France en cassant ce modèle, réclamer un monopole privé sous domination allemande pour lutter contre la concurrence chinoise ! Ligue du LOL pourrait-on dire. Ces pseudos libéraux sont visiblement malhonnêtes. Leur véritable objectif était de privatiser les profits et de socialiser les pertes.

Dans le même ordre d’idée, il est croustillant de penser que les gilets jaunes aient occupé dans l’espace public, un des endroits le plus symboliques de la corruption en France. A savoir les giratoires qui ont poussé comme des champignons, et qui ont coûté des millions. On a fermé par centaine des bureaux de poste, des écoles, des lignes secondaires, des maternités, mais les giratoires eux étaient absolument vitaux, au point de les multiplier jusqu’au plus perdu des villages français. De qui se moque t-on ? Malheureusement les gilets jaunes n’ont certainement pas conscience du geste symbolique que représentait l’occupation de cette gabegie scandaleuse, pas davantage qu’ils n’ont de programme politique, ni de perspectives politiques.  Il reste donc la haine comme expression de leurs faillites personnelles, passées et à venir, la haine pour compenser leur déclassement social. Les vitriers n’ont pas fini de faire fortune. Les aventuriers n’ont pas fini de bénéficier d’opportunités d’aventure, en dépit d’une répression de plus en plus visible.

Autre symbole : Airbus annonce la fin de son gros porteur. Les yeux rivés sur le court terme, la spéculation se réjouit de cette nouvelle qui annonce la disparition du gouffre financier que représentait cet avion pour les profits. Sauf que cette nouvelle annonce le début de la fin pour cette société, qui comme le reste de l’industrie française va  être pilonnée entre l’industrie américaine et l’industrie chinoise.

On pourrait multiplier les exemples cette décadence, de cette annonce de la chute à venir de Constantinople, mais parent 1 Alstom, parent 2 Airbus, cela nous semble suffisant pour illustrer notre propos. 

Oui, nous confirmons que la nuit va tomber sur l’Europe, et en particulier sur la France, que l’Occident risque d’être emporté et ses valeurs avec, à commencer par la démocratie. C’est pourquoi nous confirmons souhaiter à la Grande Bretagne de réussir un Brexit hard, même si on n’y croit pas trop, car c’est l’intérêt de ce pays, en dépit des affirmations de la propagande habituelle. C’est pourquoi nous voyons dans la Russie un partenaire, et non un adversaire. Car sortir de la crise, c’est sortir de la crise du libéralisme eurocratique. Sortir du libéralisme c’est permettre de vivre et travailler au pays en citoyen libre, et c’est respecter le droit légitime qui est inscrit dans le préambule de notre Constitution. Des milliers de Français sont morts pour ce droit depuis la Révolution, leurs noms sont inscrits sur les monuments aux morts de la guerre de 14-18, leurs noms sont inscrits sur les plaques des fusillés de la Résistance. Comment pourrions nous les trahir, car ils sont morts pour nous ?   



Quand la nuit tombe sur la France.

satan

Quand la nation disparaît, les tribus réapparaissent. C’est le stade suprême du capitalisme, qui sert les intérêts de ceux dont la seule patrie est leur banque, dont le seul Dieu est le billet de banque, et ce stade suprême du capitalisme conduit tout droit à la barbarie. La haine est alors partout, elle sert de régulateur social à ceux qui gouvernent, car elle permet de mieux diviser pour régner. C’est alors l’arrivée au pouvoir des pervers manipulateurs, qui ne gouvernent qu’avec l’objectif unique de la domination des gens qui ne sont rien, pour satisfaire leur jouissance narcissique. C’est le degré zéro de l’humanité. 

En vérité, et  contrairement à ce qu’affirme la pensée unique, la nation est un facteur de paix, de paix civile pour le moins.  Car la nation c’est  ce progrès humain qui rassemble dans la liberté des individus libres, qui se rassemblent parce qu’ils se ressemblent par les valeurs communes qu’ils partagent.

 



Bilan de cinquante années de néo-libéralisme en France.

027

Territoires perdus de la République.

028

Gilets jaunes.

Stop ou encore ? (Même les riches devraient réfléchir, il semblerait, car la République vacille).



Les faits sont têtus.

Donc 9 février 2019, on repose la question : comment amis de la pensée unique pensez vous vous sortir de cette situation ?

vigipirate

Aujourd’hui aux Champs de Mars à Paris, comme chaque Samedi c’était le grand débat national, c’est à dire des scènes de guérilla urbaine, ou encore comment marcher vers la guerre civile. Tentative de prise d’assaut de l’assemblée nationale, tentative d’incendie du logement du Président de l’assemblée nationale, tout va mieux c’est évident… 



Rappel de l’ambassadeur de France en Italie.

Napoléon_III_Empereur_des_Français_[...]Adam_A_btv1b53022617b

C’est quand même pas ces sales cons de ritals populistes qui vont me manquer de respect, quand je suis en train de mater les gilets jaunes qui ne savent pas gérer leurs budgets et leurs manifestations.



Alstom-Siemens

laval3

J’ai toujours souhaité la victoire de l’Allemagne, et je présente les excuses du gouvernement du Maréchal pour l’échec de la braderie d’Alstom à Siemens.



12

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation