Bourses mondiales, il y a comme un doute.

douteUne seule question : quand tout va mieux, est-il normal que les bourses se cassent la gueule, comme c’est le cas en Octobre 2018 ? Certains évoquent la remontée de son taux directeur par la FED. Mais dans un contexte sain, des hausses aussi insignifiantes auraient-elles un effet aussi dévastateur ? D’autres évoquent les tensions protectionnistes. Même remarque : quand la situation est fondamentalement saine, il n’y a pas de tensions protectionnistes, il y a des tensions protectionnistes quand c’est le sauve qui peut généralisé. On aura le triomphe modeste en rappelant que nous avons toujours dit que la crise n’était pas finie, et qu’en Europe elle commence. On va développer tout cela dans les prochains articles. On n’a pas non plus oublié que nous devons démontrer pourquoi la mondialisation produit des effets pires que les enclosures au dix neuvième siècle, et pourquoi la croissance revenue en France, c’est du bidon. Parce que pour comprendre pourquoi la crise n’est pas finie, il faut aussi comprendre cela.



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | On S'Bouge
| appleshoes
| CGT Association Rénovation