Un émergé, n’émerge plus, il coule, glou, glou.

Le petit dictateur d’Ankara voit sa monnaie s’effondrer, bien aidé par Trump et ses amis milliardaires qui vont se faire un plaisir de remettre à sa place le matamore. Pour aider, les Etats-Unis taxent lourdement les produits sidérurgiques turcs, jusqu’à 50% de droits de douane sur l’acier ! Il importe peu à Trump que la Turquie ouvre les vannes de « réfugiés » sur l’Europe pour semer le chaos. Au contraire, cela peut faire une pierre deux coups en ramenant les caniches européens à la niche. Evidemment les banques régionales font un peu grise mine. Allez, on reprend les petites devinettes : qui donc s’est imprudemment engagé sur la Livre turc et sur son économie ? 



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | On S'Bouge
| appleshoes
| CGT Association Rénovation