Cette nuit qui va tomber sur l’Europe. Episode trois : l’Italie.

déclin de l'europe méchant

Le social traître Renzi devait sortir l’Italie de l’ornière, notamment avec sa réforme du contrat de travail permettant à un employeur signant un CDI, de renvoyer son esclave, pardon son salarié, pendant les trois premières années du contrat, et cela sans justification. 

Résultats :

- Renzi a rejoint les poubelles de l’histoire.

- Le système bancaire italien fait toujours peur, très peur.

- Le PIB par habitant est le même qu’en 1999.

- La productivité stagne.

- La dette publique est à plus de 130% du PIB.

- Des officiers supérieurs de la marine italienne suggèrent de tirer dans le tas, pour stopper l’afflux de migrants que plus personne ne contrôle.

 

Et : Le mouvement cinq étoiles négocie pour former une majorité avec la Ligue.

On s’excuse d’avoir annoncé tout cela il y a 7 ans. Bravo aux Eurocrates pour avoir été aussi perspicaces. 

 

 

 



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | On S'Bouge
| appleshoes
| CGT Association Rénovation