Grèce, Italie, Portugal, Ukraine.

Tout va mieux, d’ailleurs on n’en parle plus. c’est pas une preuve ça ?  A moins qu’ils n’aient plus rien à dire tellement la vérité est dramatique. Et en plus, on apprend que parmi les banques italiennes au bord du gouffre, au moins une accordait des prêts suspects à des copains, et même carrément  aux familles des dirigeants, étonnant.



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation