l’Italie au bord de la rupture.

360 milliards d’Euros de créances douteuses dans les banques italiennes, quand l’Irlande c’était seulement 60… Et encore 360, c’est le  chiffre officiel, il y a surement une petite marge d’erreur,un petit quelque chose à rajouter, deux trois cadavres dans les placards.  Bref, si cela transpire à grosses gouttes, rien à voir avec le BREXIT. C’est juste la vérité que l’on a chassée par la porte qui revient par la fenêtre. Dis Matteo tu es sûr que ta politique de social traître c’est la bonne ? 



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation