General Electric

Finalement en guise de création d’emplois, ce sera des suppressions en France, 800 exactement en 2016, après la prise de contrôle des usines Alstom. On nous aurait menti ? Étonnant, vraiment : Français, si vous avez le sentiment d’être pris pour des cons, vous avez raison.



Pétrole : les crétins ont encore frappé.

Mais où sont donc passés les brillants prévisionnistes et autres spécialistes qui annonçaient le baril de pétrole à 380$  et l’épuisement des réserves ? Aujourd’hui 13 janvier 2016 il vient de tomber sous les 30$, et on ne sait plus que faire d’autre que de stocker une partie de la production …

Ceux qui lisent un blog comprendre la crise économique le savent bien : la fin du pétrole, c’est un mythe malthusien. 



10 Janvier 2015 : hommage aux victimes des attentats terroristes.

C’est à dire à la centaine de personnes chaque jour en France qui meurt de suicides au travail, dans les accidents de la route pour se rendre ou pour revenir du travail, ou qui sont victimes d’autres accidents du travail, victimes du terrorisme des cadences infernales, de la pression et du chantage à l’emploi et des attentats contre le code du travail. 



Et la Grèce ?

Ils n’en parlent plus, mais rien n’est résolu. Il vaut mieux commémorer les attentats, sous les conseils des professionnels de la communication, cela évite de parler des banques grecques, espagnoles, italiennes qui ne vont pas mieux. Cela évite de parler d’une Grèce qui parvient de moins en moins à rembourser et à supporter la débile politique économique imposée par l’eurocratie. Cela évite de dire que la situation est bien pire qu’en 2008, partout, et en particulier en Europe qui va s’écrouler comme un château de cartes.



La défaite de la pensée.

Jamais situation économique aussi préoccupante, n’aura trouvé autant de médiocres analyses. L’incapacité à établir des relations entre les événements, à distinguer les causes des conséquences est patente chez ceux qui n’avait pas vu venir 2008, et qui sont incapables de faire un lien entre la situation actuelle et les événements de l’année terrible . C’est la conséquence de la généralisation de la micro-économie qui a décervelé des générations entières d’étudiants en les coupant des indispensables autres sciences humaines, pourtant nécessaires à la compréhension des phénomènes économiques. Nous allons payer très cher cette défaite de la pensée.     



Janvier 2016, l’évidence.

L’évidence c’est que la crise de surproduction se mondialise, comme attendu. La Chine ne sauvera pas les économistes de l’offre, ni les politiques économiques qu’ils ont inspirées. Le prix des matières premières s’écroule, et comme nous l’annoncions depuis plusieurs années, la politique de faux monnayeurs des banques centrales ne résout rien, ainsi en France malgré des records de taux bas, la demande de crédit ralentit encore. Logique : les ménages anticipent la dégradation de leur situation économique.  



Bruits sinistres

Bruits de bottes, bruits de crac, l’histoire avance et fait entendre son bruit sinistre.



Les faits sont têtus

L’inflation annuelle a ralenti contre toute attente en Allemagne en décembre et le taux de l’ensemble de 2015 est le plus faible jamais enregistré, la bourse chinoise craque, les indices manufacturiers américains ne sont pas bons. Qui est surpris ? La bourse de paris qui perd pratiquement 3% LE 4 Janvier 2016 ? Pas nos lecteurs en tout cas, car si rien n’est écrit parce que les spéculateurs peuvent encore croire que la B.C.E va renforcer sa fourniture de monnaie de singe, il n’empêche que quand cela va vraiment craquer, ce sera la pire crise économique que le monde n’est jamais connu. La seule question qui vaille étant : quand ?



Le petit conte de Noël 2015.

Cette année on a choisi de publier la lettre du petit Pierre au Père Noël.

Cher Père Noël

Comme mon Papa Yvon, je dirige un grand syndicat patronal français, et pour Noël je souhaite avoir deux cadeaux.

Le premier ce serait que la Chine communiste redémarre pour aider nos entreprises capitalistes. Sans elle on est dans la merde. La Chine est à l’origine de plus du tiers de la croissance mondiale depuis dix ans, et quand elle n’achète plus, tout s’effondre. Par exemple les prix des matières premières sont en train de plonger, et c’est normal la Chine représente 50% de la demande de charbon et de nickel, 40% de celle du cuivre et du zinc. Alors cher Père Noël, moi qui récite bien tout les soirs mes leçons de marxisme-léninisme, j’aimerai bien que la Chine redémarre.

Mon deuxième cadeau serait que les terroristes arrêtent de nous faire chier, parce que la France n’est plus qu’un musée constellé d’hôtels, de restaurants, et de spectacles culturels, et le terrorisme c’est pas bon pour ces activités qui sont en train de se casser la figure, il suffit de voir la tronche des restaurateurs dans Paris, pour comprendre que l’on va bientôt replonger en récession, sans parler de ces imbéciles de consommateurs français qui achètent de moins en moins, sous le prétexte qu’ils sont de plus en plus au chômage.

Je te remercie de tous les cadeaux que tu vas me faire qui sont tellement chouettes chaque année, et d’ailleurs j’avais beaucoup apprécié la poupée Macron à Noël dernier.

Signé : Pierre



Nouvelle année 2016.

Bonne et joyeuse année : ça commence très fort, non seulement les clients des banques vont se voir appliquer des tarifications opaques pour compenser les pertes des banques sur les crédits, mais des réformes fondamentales, qui en disent long sur la confiance des autorités dans l’avenir, passent en douce. Ainsi comme prévu, la méthode Chypre est officialisée en cas de défaut des banques : l’eurocratie a imposé que les clients soient associés aux pertes éventuelles. Mieux que Macron : les salariés sont associés aux pertes de leur entreprise, et bien dans les banques ce sont les clients qui seront associés aux crises financières. Le libéralisme c’est cela : la privatisation des profits, la socialisation des pertes…



123

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation