Piketty : des solutions déjà dépassées

Chouchou choisi par les médias qui se rappellent que la sortie des crises de surproduction passent par des solutions keynésiennes, l’économiste Thomas Piketty, pourrait être l’économiste keynésien canada dry que nous valons bien. Si son constat sur l’inévitable restructuration des dettes au niveau européen est incontournable, la mutualisation de cette restructuration relève du vœu pieux. De même, constater que les sociétés de consommation ralentissent, car les inégalités n’ont cessé d’augmenter, et la production ne parvient plus à s’écouler dans ces conditions, est un constat qui n’offre que très peu de solutions, même dans le cadre européen. Ainsi on peut toujours chercher les tablettes et les ordinateurs portables européens, on n’en trouvera pas, pas plus que des sociétés de la nouvelle économie. Aussi toute politique de relance par augmentation des salaires relancerait en partie la machine productive hors d’Europe. Aussi une politique de relance passerait par une intervention de l’Etat avec planification incitative, réglementation massive des activités financières. Bref, tout ce qui serait du politiquement incorrect, même pour les néo-keynésiens canada dry. Pourtant on viendra à ces solutions, notamment dans les économies de guerre qui vont s’avérer nécessaires pour affronter les très graves événements qui nous attendent en Europe. Tout le problème est de savoir qui va les mettre en oeuvre : dictature ou démocratie.           



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation