Le F.M.I nous donne raison.

C’est dire comme l’eurocratie est obtuse, car le F.M.I n’a jamais brillé par son ouverture d’esprit et sa sympathie pour les politiques de relance. Mais le F.M.I annonce, avec le ton prudent et policé, qui convient, l’aggravation de la crise de surproduction en 2016 et le séisme financier qui va l’accompagner. 



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation