La fin de l’Union Soviétique.

Cela recommence, c’est maintenant, c’est en France. Tout le monde ment, sur tout, pour tenir des objectifs chiffrés qui tentent de dissimuler l’effondrement, la submersion, bientôt le chaos.



noël 2015

Tout baigne : en novembre la consommation s’est encore écroulée, et la Corse annonce le destin de la France, la Yougoslavie partout. Pas de panique, on prépare le petit conte de fin d’année

 



La reprise…

Ils mentent : fin 2015 le PIB de la zone euro n’a toujours pas retrouvé son niveau de 2007. 



L’Empire : le début du suicide démographique.

 

Chose promise, chose due : à défaut d’avoir contribué à sauver le soldat France, qui a largement entamé le chemin qui mène à son destin tragique, et comme nous l’annoncions le 22 novembre 2015, nous exposerons progressivement les causes historiques qui vont conduire à la chute de Constantinople en pleine décadence.

Libéré par la révolution du joug de la noblesse française, descendante de l’envahisseur germain, le peuple gaulois retourna à ses activités traditionnelles. Et c’est ainsi qu’emmené par un petit arriviste corse, mis en place par les banquiers, le peuple gaulois s’en alla piller l’Europe. La levée en masse permit à chaque tribu d’alimenter le carnage. Chaque bataille du dictateur sanglant, représentait en moyenne une perte de 12000 jeunes hommes français par jour. Il suffit d’aller compter les noms de ces batailles qui figurent sur l’arc de triomphe de Paris, et d’y rajouter toutes les défaites qui n’y apparaissent pas, pour comprendre pourquoi à la fin de l’Empire, les recruteurs envoyés dans chaque village de France, étaient accueillis à coups de fusil.

Et c’est ainsi qu’une nation vigoureuse, pays le plus peuplé d’Europe sous Louis XIV, y compris devant la Russie, commença à se vider de son sang, et à entamer un long déclin pour parvenir à la médiocrité actuelle, qui provoquent les franches rigolades du reste de l’humanité, quand elle parle maintenant de la nation qui était tellement crainte, mais qui est devenue le musée et le bronze cul que l’on connait.  

à suivre               



Jeannette fait semblant d’augmenter les taux…

…De 0,25%, et la spéculation respire, exulte même. La FED ne pouvait pas faire autrement, sauf à perdre toute crédibilité, et à laisser croire, qu’elle était définitivement un faux monnayeur. mais derrière le discours, il y a les faits et il est peu probable que la hausse soit à l’avenir très important tellement la situation est pourrie.

.



Décembre 2015 la crise de surproduction mondiale s’aggrave encore.

La déflation est devenue une évidence : le prix des matières premières plonge, le pétrole vient de passer en dessous de 40 dollars le baril.  Le prix du cuivre à littéralement chuté à 2,04 dollars. A la fin du mois de novembre 2015, l’indice Bloomberg des matières premières avait atteint un plus bas de 16 ans.En France l’indice des prix à la consommation a baissé de 0,2% en novembre 2015. La politique de création monétaire des banques centrales ne mène à rien, et repose sur une erreur théorique majeure. Car la vitesse de circulation de la monnaie s’écroule plus vite que le rythme d’accroissement des masses monétaires n’augmente, alors qu’elle la vitesse de circulation de la monnaie est censée être constante pour les monétaristes. Ainsi cette vitesse de circulation de l’argent aux États-Unis a chuté à un niveau inconnu à ce jour. Les prix ne peuvent donc que baisser. Ce phénomène est lié à une anticipation de ralentissement de l’activité économique. Cette évolution indique que les agents économiques attendent une dépression majeure. Cette attente est confirmée par l’écroulement des prix de l’or, alors que les risques financiers sont à un sommet, mais comme les agents pensent que les prix vont s’effondrer, cela l’emporte sur la peur d’une crise systémique, et l’or plonge à son tour.   

 Les prévisions de “Business Roundtable” aux Etats-Unis concernant les investissements des entreprises en 2016 a chuté à son plus bas niveau depuis la récession de 2008. Ce que confirme l’indice américain de Bloomberg qui est plus négatif actuellement qu’il ne l’avait été tout au long et au cours de la dernière récession.Il faudrait être aveugle pour ne pas voir la réalité : en novembre 2015 l’indice manufacturier américain a chuté à son plus bas niveau depuis juin 2009. En Chine la production d’acier s’est replié de 5%. En France la production manufacturière a baissé de 0,5% en octobre 2015, après un recul de 0,1% en septembre. De façon plus générale, malgré la propagande l’activité industrielle n’a jamais retrouvé son niveau d’avant la crise de 2008. Les émergents, quant à eux, n’émergent plus, ils sombrent littéralement sous la double poussée de l’effondrement du prix des matières premières la contraction du commerce mondial. Au Brésil la chute du PIB va atteindre les 4%. La production automobile a chuté de 22%. En Afrique la situation est catastrophique. Dans le monde la consommation commence à se tasser. Ainsi Les données produites aux États-Unis, des cartes de crédit qui viennent d’être publiées montrent que les ventes concernant les fêtes de noël sont en déclin et négatives pour la première fois depuis la dernière récession.

La crise systémique du système financier mondial n’a jamais été autant une hypothèse forte. Ainsi les défauts sur les créances de sociétés ont atteint leur niveau le plus élevé depuis la dernière récession. L’endettement des entreprises aux États-Unis a presque doublé depuis seulement la dernière crise financière.

Des subprimes de deuxième génération aux Etats-Unis se cachent derrière les crédits étudiants, les crédits automobiles, accordés sans discernement et ces crédits vont atteindre des records de défauts de paiements.

 

Comment Jeannette de la FED pourrait-elle annoncer qu’elle va relever les taux dans ces conditions ? Soit elle le fait vraiment et plonge le monde dans une crise sans égal, soit elle fait semblant pour avoir l’air de tenir parole, soit elle ne fait rien et avoue une fois encore qu’elle n’a aucune idée de la façon de sortir du pire des bourbiers que les idéologues de l’économie de l’offre ont créé depuis quarante ans. La solution ne viendra pas de ces gens là, et chaque jour qui passe nous rapproche d’une catastrophe historique, tant qu’ils imposeront leurs imbéciles solutions.



Sondages bidons.

Le chômage augmente toujours, l’investissement stagne, les prix baissent (-0,2% en Novembre), les risques systémiques se multiplient. Tout ce que nous avons annoncé en 2011, se réalise. 



Résultats régionales 2015.

On vous les donne avant tout le monde : déroute historique pour la pensée unique.



La panique ?

En dérégulant, les libéraux ont gagné,  c’est bien dérégulé : marchés systémiques incontrôlables, chômage qui explose, déflation impossible à réguler, déplacements anarchiques de populations, risque de 3°m guerre mondiale, bouffonneries sur le climat, politique monétaire démente, et dimanche, cataclysme électoral pour la pensée unique… Franchement ça commence à se voir que l’on est gouverné par des dingues furieux depuis quarante ans. Et la panique commence à gagner doucement l’empire romain qui pourrait s’effondrer sous la poussée des barbares, des jouisseurs dégénérés qui prétendent gouverner, qui sont souvent sous coke, parfois en dépression, jamais au service du bien public et de la démocratie. 



Les junkies veulent plus de came.

Vendredi 3 novembre 2015 le CAC plonge de 3,58%. Mario a t-il annoncé qu’il remontait ses taux ? Que nenni, il a annoncé que contrairement aux attentes des marchés, il n’augmenterait pas ses achats de dettes pour créer davantage de fausse monnaie. Nous on les trouve un peu bégueule, car Mario a quand même confirmé la montée en puissance de la déflation. Et puis les collectivités locales pourront maintenant fourguer à la B.C.E leur endettement qu’elle ne rembourseront jamais, et Mario passe ses taux négatifs pour conserver les petites noisettes gracieusement fournies aux banques de -0,2 à -0,3%. C’est dire la panique, c’est dire le grand n’importe quoi, c’est dire comme nous disons la vérité sur le chômage qui monte toujours, les prix qui baissent toujours, voire sur le changement climatique, en pleine campagne de communication des politiciens professionnels qui cherchent à se refaire une virginité sur débat. Au fait, c’est quoi l’impact climatique de la cop21 avec tous les avions et les voitures à vitres teintées qui déplacent tous ces beaux messieurs en recherche de nouveaux marchés pour leurs copains ? 



le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | On S'Bouge
| appleshoes
| CGT Association Rénovation