Nos amis Allemands.

Qui trichent avec les diesels qui puent, ferment les centrales nucléaires pour mieux sauver leur industrie du charbon, et nous envoient toute la fumée de leurs centrales thermiques dans la tronche en nous parlant d’écologie, trichent-ils aussi avec le projet européen, en le mettant au service de leurs intérêts ? Parce qu’il y a un doute, non? C’est quand même le seul pays d’Europe à avoir agrandi ses frontières et sa zone d’influence, au point de réaliser l’O.P.A du siècle sur l’Europe centrale, à faire des privatisations de la Grèce le bonheur des entreprises allemandes, à avoir sauvegardé son industrie quand celle des autres s’est écroulée, et à avoir imposé sa politique monétaire au reste de l’Europe, c’est-à-dire à avoir imposé une monnaie allemande, que l’on appelle l’Euro. Évidemment, ils n’y peuvent rien si nous sommes dirigés par des glands depuis quarante ans. Mais on peut toujours se rassurer en se disant que le modèle du tout à l’exportation va s’écrouler, le problème étant que nous suivons comme des petits toutous nos camarades teutons, et que nous finirons par couler avec.       



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation