La guerre des monnaies s’accèlere

La B.C.E annonce sa crainte d’un retour de la déflation, et donc laisse poindre la menace de taux de refinancement négatifs, la réserve fédérale annonce qu’elle confirme que finalement elle ne va pas remonter les siens, et la Chine a le choix entre continuer à dévaluer pour suivre le mouvement, et continuer de financer les déficits américains, ou tenter de commencer à étrangler les Etats-unis en exerçant un chantage sur le marché obligataire. Que des perspectives sympas en somme. 



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation