Le port du Havre vendu à des capitaux étrangers.

Pour rembourser leurs dettes, l’eurocratie et le F.M.I impose à la France de privatiser les ports français, dont celui du Havre.

Mais non, on déconne, c’est à venir seulement, car c’est juste le port du Pirée en Grèce, que les Grecs ont accepté de céder, en dépit des promesses de campagne, mais avec un pistolet  sur la tempe difficile de résister. Il est vrai qu’à une autre époque les résistants résistaient à l’armée allemande, même quand elle prenait des otages et les fusillait, mais c’est une autre histoire, à moins que ce soit toujours la même, celle de l’impérialisme teuton. 



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation