CAC : 3 décembre 2013, badaboum.

Un dealer de fausse monnaie annoncé comme un peu moins dingue aux Etats-Unis, et surtout un indice des prix industriels en zone Euro qui plonge de 0,5%, qui confirme la déflation que nous annoncions, et voila le travail : un cac qui plonge en fin de journée. Comme quoi la situation économique est à la reprise et à l’inversion de la courbe du chômage. Cela ne serait pas si triste, on en pleurerait de rire, de l’incompétence des observateurs reconnus. Soyons justes, Business Week, citant l’analyste Tom Demark, prédit l’effondrement de la bourse de New York pour février 2014. On n’est plus les seuls à dire que l’on n’est pas à la fin de la crise, mais au début. Pas de panique, grace à la monnaie de singe des banques centrales, et la coke des traders, on va avoir quelques mouvements de yoyo avant. Dans la salle de bal du Titanic, tant que l’orchestre joue, dansons.



123

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation