Ukraine.

La troïka (B.C.E, F.M.I, eurocrates), impose à l’Ukraine pour lui prêter dix milliards de Dollars, de réduire le salaire minimum à moins de 500 euros, de licencier 1/3 de ses fonctionnaires, de privatiser massivement tout ce qui permet de constituer un pays indépendant, voire, sur une suggestion d’Angéla de vendre ses iles.

On déconne, on déconne, il ne s’agit pas de l’Ukraine, mais de la Grèce.  N’empêche, courageusement, nous aboyons ceci avec les représentants de la pensée unique : Poutine tu es un salop de ne pas vouloir nous laisser piller le centre historique de la Russie.   



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation