Faut-il souscrire au pessimisme de Ben concernant les Etats-Unis ?

C’était notre deuxième question. La réponse est double. Oui d’abord, car la F.E.D dispose d’informations que personne ne possede, et elles sont dramatiques. C’est pour cela qu’elle laisse inchangée sa politique de distribution de monnaie de singe. Mais la réponse est aussi non, car, paradoxalement, à long terme, si on échappe à la crise systémique, les Etats-Unis sont repartis dans une logique de la rente ricardienne. Le gaz de schiste est devenu la nouvelle frontière qui va restaurer la puissance industrielle américaine, grâce à la baisse des coûts qui va favoriser les relocalisations. Et cela fait plus de deux siècles que cela fonctionne comme cela, l’utilisation de nouvelles resssources naturelles, l’utilisation de talents humains nouveaux ou importés, (un étudiant sur deux en troisième cycle est étranger) font la réussite américaine. Loin de la logique écologique, c’est une logique qui affirme que la terre est à nous, elle nous a été donnée, nous l’utilisons comme nous l’entendons. Evidemment, dans la France décadente, dans le musée, c’est un discours impossible à tenir. Et pourtant si on rouvrait les mines de charbon en France, il y aurait un peu plus de sourires dans les villes moyennes. Dans le Marais, à Paris, on ne sait pas, mais à Hénin Beaumont, c’est certain.



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation