Comment tuer la croissance américaine.

C’est très simple : il suffit de continuer le psycho drame autour du financement du budget, avec comme seul objectif de provoquer chez les agents économiques américains des anticipations négatives. La chasse aux dépenses budgétaires ayant pour effet d’annoncer le ralentissement de la dépense publique, pourquoi investir, comment ne pas penser que la croissance va se contracter? Se mettre d’accord en dernière minute ne change pas grand chose. Ce que retiendront les agents économiques, c’est qu’il y a une incertitude sur la volonté des élus de pratiquer une politique de relance.  

En attendant en Europe, la demande de crédits des entreprises et des particuliers continue de ralentir.



La crise était finie…

Disaient-ils, affirmaient-ils. Cela a l’air moins certain. On vous prête un exemplaire de la théorie générale, ou vous vous contentez de lire unblog comprendre la crise économique ? (En plus c’est toujours gratuit).



Siemens…

… annonce 15000 emplois supprimés à court terme. On nous aurait menti ? Le modèle allemand (celui d’Angéla), c’était pas le bon ? Incroyable.



Italie : quelques questions.

 

Faut-il réduire la situation politique italienne à ceci : Berlusconi pratiquerait-il un chantage politique à l’immunité parlementaire, grâce au rôle charnière de son parti,  à l’encontre des chevaliers blancs du gouvernement italien ?

Quelle rigolade ! Berlusconi est-il plus pourri que les autres politiciens italiens ? Les yeux dans les yeux, on pourrait dire Monsieur le député qu’il n’a pas, qu’il n’a jamais eu de compte à l’étranger, pas plus qu’il n’utilisait des putes mineures dans un Carlton quelconque, pas plus que le reste de la classe politique n’est liée à des milieux troubles.

La réalité c’est que Berlusconi dispose d’un soutien politique important, parce qu’il représente les intérêts de la petite industrie italienne,  qui ne veut pas crever sous les coups des dictats économiques de l’eurocratie.

Enfoncée dans la dépression,  l’économie italienne va au plus mal. C’est pourquoi quand Berlusconi refuse la hausse de la T.V.A, ce n’est pas qu’un prétexte pour quitter le gouvernement, il pose de vraies questions concernant les moyens d’éviter un écroulement de la consommation. Et augmenter la T.V.A c’est le meilleur moyen d’accentuer le ralentissement. Encore une fois, Berlusconi exprime le bon sens économique des petits entrepreneurs italiens, à qui on ne la raconte pas. Parce qu’ils sont au front  douze heures par jour pour leurs entreprises, qu’ils connaissent bien les problèmes de budget de l’Etat, car ils fraudent l’administration fiscale, au moins aussi bien que les entrepreneurs grecs. Ils connaissent aussi les problèmes politiques du pays, par exemple, ils  sont les premiers à hurler contre l’immigration, mais ils sont les premiers à y recourir pour casser les salaires et ne pas payer les charges sociales. Mais il y a toujours une sidérurgie italienne, une moto italienne, une industrie du luxe italienne en passe de prendre le dessus sur les autres. Berlusconi est à cette image : une réussite économique évidente, des procédés souvent contestables.

A terme on pourrait parier que le grand capital mondialisé de l’eurocratie va manger toute crue l’économie italienne, à la grande satisfaction de l’Allemagne. A moins que la crise économique ne fabrique un Mussolini, qui cette fois ne fasse pas alliance avec l’Allemagne.



Travailler le dimanche.

Dernière minute.

Le personnel de pôle emploi, comme celui des enseignes de bricolage, signe une pétition pour pouvoir travailler le dimanche, afin de mieux gérer les flots de nouveaux clients.

On déconne, on déconne…

 



Consommation des ménages.

La consommation des ménages en France a baissé de 0,4% en août par rapport à juillet. Il paraît que c’est une surprise, et que l’on attendait une progression. Pas pour nous.



Budget 2014

Le ministre décide de lancer un audit concernant tous les postes non statutaires rémunérés plus de 4000 Euros par mois par le trésor public. Cet audit portera sur l’utilité de ces emplois, la présence effective des personnes censées occuper le poste sur les lieux de travail, les productions rendues par les personnels concernés.

Poisson de septembre !!!

Il vaut mieux chasser le petit poisson, comme en Grèce, même si son travail de petit poisson est utile à la collectivité. Au moins, quand on va privatiser, on saura que ce travail correspondait à une activité réelle, qui peut faire gagner de l’argent à des entreprises. Mais les rentes on n’y touchera pas.



LTRO, troisième à prévoir.

Tu m’étonnes, avec la déflation qui continue de gagner du terrain en Europe, la B.C.E est en panique. En effet on s’éloigne de plus en plus de l’objectif de 2% d’inflation, y compris en Allemagne. En France avec le budget du suicide, cela risque d’être encore pire. Mario prépare les valises de billets pour ses confrères banquiers. C’est vraiment pas de chance qu’avec toute la monnaie de singe distribuée, la vitesse de circulation de la monnaie continue de s’écrouler. Oui, mais voilà, dans les modèles monétaristes elle est supposée constante… On se tue à vous le dire, pour sortir de la crise, il faudrait commencer par virer les monétaristes.



A quel avenir faut-il s’attendre pour la crise économique ?

A un grand avenir, car le système ne se régulera plus tout seul. Trop de corruption, trop de blocages empêchent le progrès de faire son chemin. La crise va bouleverser le monde que nous connaissons au travers de drames. L’Europe doit s’attendre à inscrire son destin au travers de grandes lettres noires, qui resteront pour longtemps dans les livres d’histoire.



Faut-il souscrire au pessimisme de Ben concernant les Etats-Unis ?

C’était notre deuxième question. La réponse est double. Oui d’abord, car la F.E.D dispose d’informations que personne ne possede, et elles sont dramatiques. C’est pour cela qu’elle laisse inchangée sa politique de distribution de monnaie de singe. Mais la réponse est aussi non, car, paradoxalement, à long terme, si on échappe à la crise systémique, les Etats-Unis sont repartis dans une logique de la rente ricardienne. Le gaz de schiste est devenu la nouvelle frontière qui va restaurer la puissance industrielle américaine, grâce à la baisse des coûts qui va favoriser les relocalisations. Et cela fait plus de deux siècles que cela fonctionne comme cela, l’utilisation de nouvelles resssources naturelles, l’utilisation de talents humains nouveaux ou importés, (un étudiant sur deux en troisième cycle est étranger) font la réussite américaine. Loin de la logique écologique, c’est une logique qui affirme que la terre est à nous, elle nous a été donnée, nous l’utilisons comme nous l’entendons. Evidemment, dans la France décadente, dans le musée, c’est un discours impossible à tenir. Et pourtant si on rouvrait les mines de charbon en France, il y aurait un peu plus de sourires dans les villes moyennes. Dans le Marais, à Paris, on ne sait pas, mais à Hénin Beaumont, c’est certain.



123

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | On S'Bouge
| appleshoes
| CGT Association Rénovation