Emergents : vers une crise financière ?

La monnaie de singe émise par les banques centrales occidentales quitte massivement les pays émergents pour revenir vers les Etats-Unis, qui ne parviennent plus à enrayer la remontée de leurs taux. Et à plus de 3%, il y a de quoi faire revenir du monde sur les placements américains. Sauf que les émergents qui n’émergent plus à cause de la crise des pays développés, car la crise provoque le tassement du commerce mondial, risque de rencontrer de graves difficultés.

Seule bonne nouvelle : cet afflux de liquidités retarde d’autant le crach obligataire, car il ralentit l’inéluctable remontée des taux américains. On vous l’avait dit : l’été sera chaud.

On espère que vous avez pris vos bénéfices sur les marchés boursiers avec ceux qui ont organisé la hausse pour dénouer leurs positions, parce que si on les écoute, ils ont l’air bien moins sûr que la crise est finie…



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation