Krach obligataire

Il reste du domaine du possible. Car les taux d’emprunts des Etats ne cessent de monter. Ainsi aux Etats-Unis le taux est au plus haut depuis deux ans, et la tendance s’accentue depuis mai 2013, pour tendre vers les 3%.

Concrètement, un krach obligataire c’est quoi ? C’est un effondrement de la valeur des obligations détenues par les agents économiques. En effet quand les taux montent pour les obligations nouvellement émises, le marché rend équivalent la détention des anciennes obligations avec les nouvelles. Pour cela, les rendements s’égalisent par la baisse de la valeur des obligations ayant les moins bons rendements. Ainsi une obligation cotée 100$ qui offre une rémunération de 1$, soit 1%, va voir sa valeur tomber à 33,33$ pour offrir un rendement de 3%. 

Ce qui signifie pour les banques, en cas de krach,  passer de nouvelles provisions, et à assumer une nouvelle crise financière.

Les banquiers centraux ont donc le choix entre continuer à émettre massivement de la monnaie de singe, ou à repartir dans une crise majeure…



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation