crise : le bout du tunnel.

Du moins c’est ce qu’affirme le Président de la République. Cela témoigne d’un très grand optimisme. Notre position est exactement inverse : le pire est à venir car le sens de l’histoire n’est pas celui de la régression, or les eurocrates sont en train de ramener la Grèce à l’age de pierre. Pour accorder le petit chèque necessaire à ce pauvre pays, qui subit la politique stupide des eurocrates qui enfonce chaque jour qui passe un peu plus la Grèce dans l’insolvabilité, les exigences des eurocrates sont les suivantes : que les Grecs travaillent 6 jours sur 7, que l’age de la retraite soit porté de 65 à 67 ans, et que l’on supprime les conventions collectives. On vous promet que cette information est exacte, et que la source n’est pas le K.G.B. leur idée, aux eurocrates, c’est que la Grèce c’est un P.I.B moins important que le département des Hauts de Seine, et que les Grecs peuvent bien crever, cela n’aura que peu d’incidences.   

Sauf que nulle part rien n’est résolu, car la croissance va encore se ralentir, et l’insolvabilité des Etats et des banques augmenter. Même le Président Hoover en 1930 aux Etats Unis était moins borné que ces idéologues du libéralisme le plus débile qui soit,  qui imposent des politiques qui vont transformer la récession en dépression majeure. 

Nous, on continue notre petit refrain, on refuse d’être les complices de cette politique, et on va commencer notre série ‘l’autonomie énergétique », pour pouvoir vivre et travailler au pays, histoire de casser la morosité ambiante.   



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | On S'Bouge
| appleshoes
| CGT Association Rénovation