Indignés : crise économique j-5

Non aux privilèges des politiciens, criaient les indignés dans les manifestations très violentes de ce soir à Madrid, manifestations qui annoncent les graves troubles sociaux qui vont s’inviter dans le débat économique en Europe.

Il est vrai que l’on ne sait plus si ce qui est vrai à Paris, l’est encore à Paris. Ainsi les futurs signataires de la règle d’or ont des comportements étranges. Selon l’ancienne ministre du budget,  la masse salariale des collaborateurs des vice-présidents et des présidents de commission de la région Île-de-France a été multiplié par deux en cinq ans. Cela fait désordre, heureusement les contrats de pas d’avenir arrivent, ça va coûter moins cher…

Autre idée pour respecter la règle d’or : les intérêts sur la dette représentent 40 milliards d’Euros, c’est le deuxième poste de dépenses de l’État. Plutôt que de faire appel aux marchés financiers, revenons aux bonnes vieilles pratiques. En période de déficit budgétaire faisons que la Banque de France accorde une petite ligne de crédit, gratos sans intérêt, au Trésor Public. Comment ça ce n’est plus possible car nous avons perdus notre souveraineté monétaire ? Zut alors, et dire que l’on va perdre aussi notre souveraineté budgétaire…

C’est qui le type qui a fait ouf? Ha c’est un banquier. 

ça va mieux chez Peugeot? Non. Ha bah on peut pas faire plaisir à tout le monde.

 



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation