Dépression, en route vers le pire.

Hélas, trois fois hélas, l’attitude psycho rigide de la B.C.E et du gouvernement allemand nous emmenent droit vers une très grave dépression. Privée du soutien de l’expansion de la dette, comprimée par des politiques salariales recessives, écrasée par l’augmentation massive du chômage, la demande va s’écrouler, la masse monétaire se contracter, les prix baisser. Ils avouent (les grands prêtres de la pensée unique), déjà une croissance nulle, qui sera bientôt négative, peut-être à deux chiffres. Ennemis de la démocratie réjouissez vous, votre heure est en train d’arriver. 



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation