Sauver nos petits sous

Chose promise, chose dûe.

Merci aux 1048 connexions.

Bien  entendu je décline toute responsabilité pour les lignes suivantes !

Donc, comment sauver nos petits sous?

Principe 1

Diversifier son épargne : pas tous les oeufs dans le même panier ! Par exemple choisir une répartition comme :40% dans l’immobilier, 30% en actions, 10% en obligations, 10% en trésorerie, 10% en matières précieuses.

 Principe 2

Ecouter, mais ne pas faire confiance, les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Par contre les conseillers sont souvent rémunérés sur les placements financiers qu’ils proposent. Alors prudence.

 Principe 3

En finance, la rémunération est proportionnelle au risque pris. Donc il faut se fixer un objectif. Est ce que je cherche seulement à protéger mon épargne, ou est ce que je veux spéculer ?

Principe 4

Toujours réfléchir à la pire situation possible, réaliser son petit stress test perso concernant son épargne. Les banques c’est comme les garages, il faut humer l’ambiance de votre agence, si on vous traîte comme un chien, c’est que votre banquier a un problème : pas bon signe.

Alors justement à propos du pire.

Il paraît que nos dépôts sont garantis jusqu’à un certain montant. (J’en entends qui rigole). Et, effectivement en cas de crise systémique, je demande à voir, ce qu’il advient de ladite garantie.

Alors?

A titre strictement personnel, quelques réflexions.

L’or? Probablement trop tard, parce que trop cher. D’ailleurs vendredi 23 l’or et l’argent ont essuyé une sévère baisse.

Les livrets? A, Développement durable, P.E.L, C.EL. Probablement un passage obligé et raisonnable.

Les actions? Si une banque majeure saute, (B.N.P, C.A, S.G), on est tous morts. Risque t-on encore quelque chose à retourner sur le C.A.C 40? Une baisse jusqu’à 2400 points n’est pas improbable. Mais,sauf crise systémique toujours possible, les sociétés constituent des actifs réels, et il y a sûrement de bonnes affaires à réaliser. Si votre billet de banque un jour ne vaut plus rien, les brevets, les immeubles des sociétés vaudront toujours quelque chose.

Si vous voyez la tête de mon banquier quand je lui dis que j’achète des actions de ma banque ! Il me prend pour un dingue furieux. En tous cas sur cette ligne là, il n’y a pas de droits de garde. Au moins si je perds tout, j’aurais économisé ces frais là !  



Laisser un commentaire

le kiosque |
Bliid |
wowgoldhao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | actuetbuzz
| appleshoes
| CGT Association Rénovation